Comment nettoyer et entretenir un robot de tonte?

Comparé aux tondeuses à gazon traditionnelles, un robot de tonte nécessite nettement moins de maintenance et d’entretien. Le robot de tonte est en effet composé de pièces beaucoup moins susceptibles de se détériorer dans le temps et possède donc globalement une durée de vie supérieure aux tondeuses classiques.

Toutefois, pour en profiter pleinement et garantir sa longévité, il est primordial d’en assurer un entretien rigoureux tout au long des saisons. Cela passe évidemment par un nettoyage régulier au fur et à mesure des utilisations, mais également par le changement de la batterie et des lames en temps voulu, sans oublier de le protéger des intempéries et de le ranger soigneusement à l’abri pendant la saison hivernale.

Enfin, un entretien complet effectué par des professionnels tous les deux ans vous permettra d’éviter les mauvaises surprises et de conserver votre robot le plus longtemps possible.

Les étapes de nettoyage indispensables pour votre robot de tonte

Un nettoyage soigné permet de protéger votre robot de tonte contre l’usure. Voici donc quelques reflexes simples à avoir.

Retirer régulièrement l’herbe qui s’accumule dans votre robot de tonte

photo dun robot tondeuse tout propre dans les feuillages de la marque Worx Landroid

Afin que celui-ci conserve le plus longtemps possible ses performances optimales, il est indispensable de retirer régulièrement l’herbe qui peut s’accumuler notamment dans le châssis et les roues.

En l’absence de nettoyage, votre robot verra ses performances et sa mobilité considérablement réduites. A terme, cela pourrait conduire à une usure prématurée et réduire sa longévité.

N’utilisez jamais de karcher

Afin de nettoyer correctement votre appareil, voici une liste de consignes et d’astuces pour vous simplifier la vie. En premier lieu, il est impératif de ne jamais utiliser de karcher sur votre robot ! En effet, l’eau sous pression pourrait s’infiltrer dans le châssis et endommager les cartes électroniques présentent à l’intérieur de votre appareil. Vous n’aurez alors pas d’autre choix que de mettre la main à la poche pour les remplacer.

Vérifier que votre robot tondeuse supporte le nettoyage à basse pression

A noter toutefois que certains modèles de robot de tonte permettent un nettoyage au jet d’eau basse pression ; afin de vous en assurer, reportez-vous au manuel d’utilisation. Dans le cas contraire, la meilleure technique reste le nettoyage à sec.

Il vous suffira d’une simple brosse et d’un chiffon humide. Pour éviter de vous blesser, nous vous recommandons de porter des gants ou de retirer les lames de la tondeuse avant de procéder au nettoyage.

Pensez à éteindre votre appareil avant de procéder à son nettoyage

Tout d’abord, assurez-vous que votre robot est complètement éteint. Le bouton de mise hors-tension se situe généralement sous le couvercle du panneau de commande ou sous le carter à l’arrière de l’appareil.

Une fois que vous serez certain qu’il soit hors-tension, vous pouvez alors retourner le robot. La première étape du nettoyage consiste alors à brosser tous les restes d’herbes coupées collés ou coincés sur le dessous.

Ceux-ci auront tendance à s’accumuler autour des roues et au niveau du mécanisme de coupe, veillez donc bien à vous attarder sur ces zones. Si la brosse n’est pas suffisante, n’hésitez pas à utiliser vos mains ou d’autres outils comme un tournevis plat pour retirer l’herbe et les débris coincés dans les roues ou le mécanisme.

Vous pouvez également avoir recours à un aspirateur avec une buse très étroite pour pénétrer dans toutes les zones difficiles d’accès.

Utiliser un compresseur pour souffler l’herbe coincée

Si vous possédez un compresseur, vous pouvez également éjecter l’herbe coincée grâce à un coup de soufflette, il s’agit d’une technique très rapide et efficace ! Une fois que vous avez délogé la quasi-totalité de l’herbe accumulée, retournez votre robot de tonte pour le remettre dans sa position initiale. Cela permettra aux derniers débris de tomber plus facilement sur le sol après que vous les ayez décoincés.

Finir par un nettoyage basique avec un chiffon légèrement humidifié

Vous pouvez ensuite retourner de nouveau le robot et vous saisir du chiffon humide pour passer à la deuxième étape du nettoyage. Les saletés et les tâches ont effectivement tendance à se concentrer sur le dessous du châssis, à l’intérieur de la coque et autour du mécanisme. Frotter soigneusement ces zones avec votre chiffon humide devrait suffire à en venir à bout et laisser le dessous de votre robot de tonte propre et net.

Lorsque vous avez éliminé les dernières tâches sur le dessous votre appareil, vous pouvez le remettre en position initiale, sur ses roues. Vous n’avez alors plus qu’à passer votre chiffon humide sur le reste de votre appareil, que ce soit en surface extérieure ou à l’intérieur du panneau de contrôle en ouvrant le cache.

Une fois que vous êtes enfin satisfait de la propreté de votre robot de tonte, vous pouvez repositionnez les lames si vous les avez retirées et ranger soigneusement votre robot à l’abri des intempéries.

Un entretien soigné pour assurer sa longévité

Pour conserver votre robot de tonte en excellent état le plus longtemps possible, il est indispensable de vérifier régulièrement l’état de ses pièces et de les changer si nécessaire. Les éléments à remplacer assez fréquemment sont généralement les lames et la batterie. La durée de vie des lames dépend généralement de la fréquence d’utilisation du robot ainsi que du type de sol et de l’herbe. Globalement, elle est d’environ un ou deux mois par tranche de 1000 mètres².

Vérifiez que le bord des lames du robot ne soient pas émoussées

Pour savoir si vos lames ont besoin d’être changées, il suffit de vérifier si ses bords sont émoussés. En effet, au fur et à mesure du temps et des utilisations, les lames s’usent et sont alors de moins en moins tranchantes. Pour que votre gazon soit toujours impeccablement tondu, il est nécessaire de les changer dès que vous constatez une baisse de performance.

Les lames se remplacent très facilement en quelques minutes seulement, à l’aide d’un simple tournevis. Comme pour le nettoyage, vérifier bien que votre appareil est hors-tension afin de procéder au remplacement des lames.

Procédez à un entretien complet de votre appareil tous les deux ans

Mais un remplacement régulier des lames ne suffit pas à garantir la longévité de votre robot. Pour vous assurer de profiter pleinement des performances de votre machine, nous vous recommandons d’effectuer une vérification et un entretien complet tous les deux ans.

Pour cela, il faut vous tourner vers un professionnel qualifié qui effectuera toutes les vérifications mécaniques nécessaires (resserrage du disque de coupe ou des roues par exemple), préviendra les possibles usures et procédera au nettoyage des parties auxquelles vous n’avez pas accès ainsi que les capteurs, s’assurera de l’étanchéité des blocs électroniques en remplaçant éventuellement les joints et enfin mettra à jour le micro-logiciel.

En effet, ces derniers font l’objet de mises à jour régulières de la part des fabricants afin de corriger et améliorer les fonctionnalités et les performances du robot tondeuse. Il vous est fortement déconseillé d’effectuer vous-même ces différentes vérifications, ces remplacements et ces éventuelles mises à jour car ils nécessitent de démonter entièrement votre appareil et compromettra votre droit à la garantie en cas de problème sérieux.

À propos de l’auteur

Avec plus de dix ans passés dans les plus grandes enseignes d’électroménager et d’entretien extérieur en France et à l’étranger, Daniel est considéré comme un expert des produits high-techs. Geek dans l’âme et ancien conseiller au rayon « jouets interactifs » il aime aussi programmer sur son temps libre. Il est responsable de la rédaction des contenus robots d’extérieur et jouets du site.

Laisser un commentaire