Robot laveur de sol ou balai à vapeur : lequel choisir?

C’est un fait, de nos jours nous passons plus de temps à l’intéreur. La nécessité de nettoyer régulièrement ses sols apparait comme non-négligeable. Aujourd’hui de nombreux appareils existent sur le marché pour nettoyer efficacement ses sols, les plus appréciés étant le robot laveur de sol (voir notre guide spécial robot serpillère) et le balai à vapeur. Le coût de ces appareils étant élevés, il est nécessaire de faire le bon choix avant de passer à la caisse.

Voici un guide utile qui vous permettra de choisir le meilleur appareil adapté à vos besoins.

un robot laveur de sol m6 jet de la marque iRobot et un balai a vapeur de la marque Black et Decker

Le robot laveur de sol : un appareil autonome

Le robot laveur de sol, qu’il soit de forme carrée ou ronde, possède une serpillière amovible qu’il vous faudra installer avant chaque utilisation. Il faudra également remplir son réservoir d’eau, puis démarrer l’appareil afin qu’il commence à nettoyer. Ensuite, c’est au robot de jouer ! Celui-ci va humidifier la serpillière et pulvériser de l’eau et du liquide de nettoyage devant lui, puis il se déplacera sur vos sols. Pour se diriger, il dispose de capteurs qui lui permettront de repérer les obstacles et s’en écarter.

Le robot fonctionne sur batterie, il dispose en général d’une autonomie de 1h30 à 2 heures.

Pourquoi choisir un robot serpillère ?

Un gain de temps considérable

Le robot laveur de sol est l’allié de votre temps. N’ayant besoin de votre aide que pour le démarrage, cet appareil autonome lavera vos sols à votre place, vous laissant le temps de vous occuper d’autres tâches. La plupart des appareils sont programmables et les plus performants le sont à distance, vous permettant ainsi de lancer l’appareil depuis l’extérieur.

Privilégiez un robot qui retournera automatiquement à sa station de recharge. Choisissez également un robot ayant un grand réservoir d’eau pour éviter de le ré-alimenter trop souvent.

Un appareil conçu pour les sols durs

Ces appareils sont faits pour laver les sols durs. Vous pouvez utiliser le robot sur du parquet, du lino, de la pierre, de la résine, du béton ciré ou bien du carrelage. La majorité des modèles s’adaptera directement au sol qu’il nettoie en adaptant le brossage.

Le choix du mode de guidage

Le robot se déplace de façon autonome, mais le mode de guidage est différent selon le modèle. On conseillera de choisir le déplacement méthodique. Il s’agit d’un mode de guidage dans lequel le robot prendra en compte les dimensions de toute votre pièce et la présence d’obstacles, lui évitant ainsi de repasser plusieurs fois au même endroit.

Quels sont les inconvénients du robot laveur de sol ?

Un temps d’action relativement long

Pour le nettoyage d’un appartement de taille moyenne, le robot nécessitera d’environ 2 heures et du double pour une maison. Ainsi, le robot s’utilisera préférablement lors de votre absence de la pièce nettoyée ou de la maison.

Attention au niveau sonore !

Le niveau sonore des robots-laveurs peut varier du simple au double !

Si vous souhaitez utiliser l’appareil en votre présence, privilégiez un niveau entre 55 et 75 dB. Si vous souhaitez l’utiliser pendant votre temps hors de votre maison, vous pourrez choisir un robot avec un niveau sonore au-delà de 75 dB.

Un budget conséquent nécessaire

Le coût d’un robot serpillère reste assez élevé. On citera le très connu Braava 390T de iRobot mais aussi le X500 de Neatsvor. Pour les plus performants, comptez souvent au-delà de 300€. On conseillera la gamme Braava Jet de iRobot qui reste largement leader en la matière.

Le balai à vapeur : un appareil polyvalent

Le balai à vapeur, alliance entre un aspirateur et une serpillère, vient attraper la poussière et envoie de la vapeur d’eau chaude sous pression afin de décrasser vos sols. Le balai n’utilise pas de produits chimiques, ce qui en fait un véritable appareil écologique et performant, car il élimine 99,9% des bactéries. Il est donc parfait pour un nettoyage des sols en profondeur.

Une polyvalence d’utilisation

Le balai s’adapte à de nombreux sols : parquet, carrelage, tapis ou encore moquette. Attention cependant aux matériaux ne supportant pas l’eau à haute température.

De plus, selon le modèle, de nombreux accessoires sont disponibles, permettant pour certains modèles d’atteindre des recoins difficiles d’accès. D’autres peuvent même laver les vitres et miroirs.

Les critères à prendre en compte avant de choisir

Les éléments de performance du balai

Il est nécessaire d’opter pour un appareil qui sera performant. On recherchera donc un appareil avec une puissance d’au minimum 1500 watts afin que l’eau chauffe rapidement. Pour la quantité de vapeur qu’enverra le balai vapeur, un débit de 100 grammes par minute est conseillé pour une utilisation efficace. Enfin, il faut prendre en compte la pression de la vapeur. On conseillera une pression d’au minimum 3 bars afin d’efficacement désincruster la saleté.

L’autonomie de l’appareil

L’autonomie de l’appareil est un élément important à considérer. L’un des critères à prendre en compte et la capacité de réserve d’eau. Pour une surface de 70m2, on conseillera un réservoir d’eau d’une capacité de 500 mL pour ne pas avoir à le recharger pendant le nettoyage.

On regardera également le temps de préchauffage. Les meilleurs appareils prennent 15 à 20 secondes à préchauffer tandis que les plus basiques auront besoin de plusieurs minutes.

L’importance de son ergonomie

Un appareil efficace est également un appareil qui est agréable à utiliser. Pour le poids, on conseillera d’opter pour un appareil ne dépassant pas les 5 Kg. Le choix d’un modèle à tête triangulaire reste une question de préférence. Ceci étant dit, les modèles rectangulaires couvrent plus de surface.

Enfin, pour la longueur du fil d’alimentation, on conseillera un fil d’au moins 6 mètres, qui correspond à la longueur de la majorité des appareils. Vous pouvez également opter pour un modèle sans fil, mais les options pourront être réduites.

Quel budget pour un balai à vapeur ?

L’allié des petits budgets

Certains balais avec peu d’options restent vraiment abordables comme l’excellent modèle en photo plus haut de la marque Black et Decker. Cependant, pour des modèles plus performants, comptez souvent un peu plus d’une centaine d’euros voir beaucoup plus les appareils haut de gamme. On pense notamment aux marques comme Dyson ou encore Rowenta. 

Certains modèles plus onéreux disposent de plus d’options et d’une plus grande autonomie, comme par exemple le Clean & Steam Revolution RY7757 justement de chez Rowenta.

À propos de l’auteur

Véritable passionnée de cuisine et de nouvelles technologies, Marianne a travaillé au sein de nombreux magasins de cuisine et d’électroménager avant de devenir responsable de produit. Au cours de sa carrière elle a conseillé de nombreux clients avant de participer elle-même à la conception de produit à l’étranger. Elle est responsable de la rédaction des catégories “petit électroménager” et cuisine du site.

Laisser un commentaire